Dernières chroniques | Recent reviews
publié le 24 mars 2017
Anwar Sadat
Ersatz Living – LP
Broken World Media 2017

Je ne sais pas si Anwar Sadat a modifié son régime alimentaire ou si le monde est vraiment malade à ce point mais ce groupe de Louisville dans le
>>
publié le 23 mars 2017
Salvation
Sore Loser – LP
Forge Again records 2017

Nouveau trio de Chicago, Salvation a plutôt la gueule de l'emploi pour évoluer du coté de Seattle. Dès le titre d'ouverture True Romance, le
>>
publié le 22 mars 2017
Stnnng
Veterans Of Pleasure – LP
Rejuvenation/Modern Radio 2017

Impossible de passer outre la pochette. Que vous aimiez ou non. C'est la première chose qui vous marque dans cette nouvelle livraison de
>>
publié le 21 mars 2017
Zëro
Superbad/There Was A Time – 7''
self-released 2016

Je ne peux malheureusement que partager l’avis plutôt mitigé du patron au sujet de San Francisco, l’album que Zëro a publié au début de l’année
>>
publié le 20 mars 2017
Buildings
You Are Not One Of Us – CD
Antena Krzyku 2017

You Are Not One Of Us. Pourtant, je veux être des leurs tous les jours. Buildings fait partie d'une secte noise-rock dont le gourou s'appelle
>>
publié le 17 mars 2017
Victory Hands
Anderson – 10''
Headphone Treats 2016
Bernstein – 7''
Headphone Treats 2017

Voilà un groupe avec une drôle d'obsession. Elle a pour nom Richard Nixon. Toutes les paroles de leurs six morceaux répartis sur deux disques sont issues des discours de l'ancien président américain ou des cassettes enregistrant les conversations de Nixon avec son administration et ses conseillers. Les titres de leurs deux disques ont pour nom des journalistes qui ont mis de sérieux bâtons dans les roues
>>
publié le 16 mars 2017
Mütterlein
Orphans Of The Black Sun – LP
Sundust records 2016

Cela fait presque un an que j’écoute ce disque. Cela fait presque un an que je me dis que je devrais le chroniquer. Cela fait presque un an que
>>
publié le 15 mars 2017
Meat Wave
The Incessant – LP
Side One Dummy/Big Scary Monsters 2017

Après avoir décroché la lune avec le disque précédent, Meat Wave tente de rééditer un exploit identique avec le troisième album The
>>
publié le 14 mars 2017
Massicot
Suri Gruti – 10''
Red Wig/Harbinger Sound 2016

Je vais encore te raconter ma vie. J’ai eu une vraie surprise et une petite inquiétude lorsque la semaine dernière je suis retourné voir Massicot en
>>
publié le 13 mars 2017
The Wayward
Plutonic – LP
Nerve Altar 2016

Des présentations s'imposent. Et elles pourraient se résumer à un seul nom, Nick Skrobisz. Les plus férus des noiseux d'entre vous qui ne voient jamais
>>
Antaeus
Condemnation – LP
Norma Evangelium Diaboli 2016

Dix ans après l’unanimement acclamé Blood Libels, les Black Metalleux Français d’Antaeus reviennent avec un line-up remanié et un album à sortir
>>
publié le 12 mars 2017
Pissed Jeans
Why Love Now – LP
Sub Pop 2017

L’année 2017 s’annonce monstrueuse en matière de sorties noise-rock (Stnnng, Hawks, Buildings, Baxter Stockman, etc...), pas le temps de dire
>>
Housewives
New York Reissue – LP
Ever/Never 2017

C'est une nouveauté sans être une nouveauté. A l'origine, c'est le tout premier enregistrement de Housewives publié en 2013, soit deux ans
>>
publié le 10 mars 2017
Hawks
No Cash Value – LP
Rejuvenation/Learning Curve 2017

Voilà, c'est la fin, les Hawks d'Atlanta ne planeront plus au-dessus des terres noise-rock, No Cash Value est leur dernier et ultime album. Ce qui
>>
publié le 08 mars 2017
Backbiters
s/t CDEP
Self-released 2017

Backbiters est un trio canadien venant de l'Ontario, soit la même province que Cellos. Deux groupes ne partageant pas seulement un rapprochement
>>
publié le 07 mars 2017
Uniform
Wake In Fright – LP
Sacred Bones 2017

Uniform a l'habitude de nous faire tenir à carreau. Avec Wake In Fright, le duo new-yorkais franchit un nouveau palier dans l'agression. C'est que
>>
publié le 06 mars 2017
L'Effondras
Les Flavescences – LP
Noise Parade/Dur Et Doux 2017

Le mot flavescence n'était pas inconnu mais de là à donner sa signification, c'était une autre paire de manche. Après renseignement, c'est un
>>
publié le 05 mars 2017
Kindling
No Generation – 12''
Echo Canyon/Adagio830 2017

Wow ! Quand je pense qu’en ce bas monde il y a tellement de pauvres crétins suffisamment désœuvrés dès qu’ils mettent les pieds à >>

publié le 03 mars 2017
Second Chair
Cataract – CD
Self-released 2016

En provenance d'Oakland, Californie, Second Chair. J'ai d'abord cru que ce groupe venait de Chicago ou Pittsburgh, en droite lignée des grands
>>
publié le 01 mars 2017
Bukkake Moms
Thanksgiving With The Clowns – LP
That's Cool records 2016

C'est le huitième album de Bukkake Moms. Si vous trouvez bizarre de ne jamais avoir entendu parler de ce groupe, c'est normal. Vous n'avez pas
>>
publié le 28 février 2017
Carne
Modern Rituals – CD
Drown Within records 2017

Deuxième album pour le duo lyonnais Carne qui a dû bouffer de la vache enragée pour sortir un disque aussi décapant. Le premier album
>>
publié le 27 février 2017
Ich Bin N!ntendo
Lykke – LP
Shhpuma records 2016

Ich Bin N!ntendo n'est pas allemand, n'est pas japonais, c'est du norvégien. Et quand derrière la batterie se trouve Joakim Heibø Johansen,
>>
publié le 26 février 2017
Classe Mannequin
s/t – LP
Head 2016

C'est pas tous les jours qu'un disque pop est chroniqué dans ces pages de rustres et de cabochards. Ça doit être les prémices du
>>
publié le 25 février 2017
True Widow
Avvolgere – 2xLPs
Relapse 2016

Il n’est jamais trop tard pour faire des belles découvertes et celle-ci en est une : True Widow est un groupe texan qui existe depuis
>>
publié le 23 février 2017
Karies
Es Geht Sich Aus – LP
This Charming Man/Harbinger Sound 2016

Deuxième album pour les Allemands de Karies. Avec un syndrome identique à Seid Umschlungen Millionen, premier album qui naviguait entre
>>
publié le 22 février 2017
Naarc
Loam – 2xTapes
Self-released 2017


L'objet n'est pas banal. Un boitier renfermant deux cassettes. Deux miséreuses cassettes, ce format d'un autre âge mais présenté ainsi, l'objet a de la gueule. Le double album cassette, nouveau
>>
Big Neck Police
Don't Eat My Friends – LP
Feeding Tube 2016

Ne manger pas mes amis. Surtout s'ils s'appellent Big Neck Police. Il pourrait vous en cuire des dents cassés et de sérieuses indigestions. Big Neck Police est un trio new-yorkais pratiquant le
>>
publié le 20 février 2017
Men With Chips
Attention Spent – LP
Homeless 2016

Drôle de disque. Groupe étrange. Men With Ships débarque d'Australie. Pourrait venir de n'importe quel trou. Attention Spent. Oui, ça demande
>>
publié le 16 février 2017
Total Victory
vs. Big Electric – LP
Specific 2016

La victoire de l'électricité. Totale et grande. Total Victory vs. Big Electric n'est pas techniquement parlant un véritable nouvel album mais la
>>

>> next








Dernière mise à jour du site | last update :: 24/03/2017
<14|02|2017>
The Hand en pleine tronche. Une nouvelle fois. Ce trio avec un ancien Steel Pole Bath Tub avait déjà enthousiasmé les foules qui s'ignorent avec le single You Weren't There. Le Vol. 3 est aussi fabuleux. Les mélodies sont à tomber, la passion est à son comble, les chaussettes se portent bas. Ne manque plus qu'une sortie vinylique pour que le bonheur soit total. En attendant ce jour béni, abusez de The Hand, qu'importe le volume.



The Art of Losing (+)
The VSS
Nervous Circuits - LP
Honey Bear 1997
21:51 - CD
Gold Standard Laboratories 1996/2000

[publié le 20 mars 2017]




The VSS est né des cendres d'Angel Hair avec le chanteur Sonny Kay et le guitariste Josh Hughues. Avec la section rythmique composée de Dave Clifford (batterie) et Andrew Rothbard (basse), ils vont former à Boulder dans le Colorado un groupe précurseur au milieu des années 90 en incluant un synthé dans leur mixture hardcore, un groupe annonciateur au changement de millénaire de toute une vague de groupes énervés qui vont inclure des claviers dans leur furie punk. Ça donne un son frénétique et futuriste, du synth-punk en mode baston, une atmosphère un brin flippante, de quoi redistribuer les cartes dans le milieu punk-hardcore après toute une génération de groupes emo-violence/hardcore chaotique qui arrivait en bout de course (et pourtant, ce n'était pas terminé !), de quoi retrouver un second souffle et faire avancer le schmilblick. Hélas, The VSS a eu la vie très courte et Nervous Circuits sera leur seul album avant dissolution totale. Mais comme ce groupe a marqué toute une génération de l'autre coté de l'Atlantique et signe que cet album a eu une une certaine influence, Hydra Head records l'a réédité en 2008 en format deluxe. Un double CD avec en bonus cinq inédits, un live datant d'avril 97 à Santa Cruz et un DVD avec plein de concerts. Et en 2012, c'est Sargent House records qui a sorti la même chose ou quasi mais en version double vinyle. A croire que ce groupe était vraiment aimé.

:: download nervous circuits LP

info LP : 33 rpm, 1 insert with lyrics. A. Rothbard : bass guitar, Roland Juno 6 / J. Hughes : guitar / D. Clifford : percussion / S. Kay : voices. Produced by THE VSS. Recorded by Brendan Lavery at Time Capsule, Denver - October 1996. Design by THE VSS. Photography by Julie Peasely. Built by John Yates at Stealworks.





Juste avant Nervous Circuits, The VSS avait publié une compilation de singles. Son nom est 21:51, soit la durée exacte et précise de ce CD bien que pour y arriver, The VSS a placé en dixième et dernière position Response, un instrumental stressant en forme de boucle infinie. Les neuf autres titres sont issus du premier single sorti sur Strict records en 1995, un split 7'' avec T-Tauri et un troisième format court, toujours en 95, sur Gravity records. Ne figure pas le split avec Rye Coalition publié en 98 sur Super 8 records. Mais le remix de In Miniature qui figurait sur Nervous Circuits est pénible et n'offre aucun intérêt. Et le second morceau No Hands est une reprise de Echo And The Bunnymen qui peut s'écouter sur la réédition de Nervous Circuits par Hydra Head. Il existe deux versions de 21:51. L'originale est sorti en 96, la seconde en 2000 vu que la demande et l'intérêt étaient toujours importants pour ce groupe, avec un artwork différent (voir les notes de Sonny Kay retranscrites à la fin de cet article) mais exactement les mêmes morceaux.
Après la fin de The VSS, Hughes, Rothbard et Clifford vont former Slaves qui changera de nom pour s'appeler Pleasure Forever. Clifford jouera aussi par la suite dans Red Sparowes et Rothbard sortira quatre albums solo que je n'ai jamais écouté. Quant à Sonny Kay, il formera Year Future mais il est surtout connu pour avoir fondé le label Gold Standard Laboratories qui a définitivement fermé les portes en 2007.

:: download 21:51 CD

info CD : THE VSS photographed by Julie Peasely (this page, center and back pages) San Francisco, December 1996 and by Vincent Goldberg (both photos on page 7) Berkeley, March 1996. Personnel on all recordings : Dave Clifford (percussion), Josh Hughes (guitar), Sonny Kay (vocals), Andrew Rothbard (bass, Roland Juno 6). THE VSS : 1995-1997 "21:51" originally released May 1996. This (second) version © 2000 Gold Standard Laboratories. Tracks 1-4 recorded March 1995 at Time Capsule, Denver CO by Lindsay Parker. Tracks 5-10 recorded July 1995 at Bankers Hill, San Diego CA by Matt Anderson. Additional recording on tracks 5-9 sometime late in 1995 at Beyond Sound, Denver by Paul Stenvig.
This CD was considered "out of print" after the final pressing of the original version in 1997. However, due to persistent interest in it since that time, we've decided to re-issue it and have taken the opportunity to include some images that were not a part of the original package. We would very much have liked to include some of the many photographs of The VSS taken by our friend and tireless compatriot Paul Drake, as they deserve to be seen and would have contributed to this booklet nicely. Paul just recently moved to Prague, so rather than risk delaying the availability of this disc any longer, we decided to go ahead with it as-is. At the time it was originally released, this CD was necessitated (in part) as a way of correcting what was becoming The VSS's chronic poor judgment with respect to the labels who issued our records. As "Nervous Circuits" drifts in limbo somewhere between "unavailable" and "deleted", perhaps we'll have the opportunity to include some of Paul's pictures on a future re-issue of the LP/CD, on GSL or elsewhere. Sonny, March 2000.





 
Nero
Dune Concept Record - CD
Temporary Residence Ltd records 1999

[publié le 14 mars 2017]



Quelle étrange idée de concevoir un disque d'après Dune, le film de David Lynch. Un album qui en fait n'a pas de nom mais qui a fini par se faire appeler Dune Concept Record. Et tous les titres sont à l'avenant : Shai Hulud, Ring Of Atreides, Feyd Rautha (le personnage joué par Sting)... Heureusement, la musique n'avait rien à voir, que ce soit avec une musique futuriste, new age ou avec Police. Nero pratiquait du noise-rock en mode frénétique. Il faut penser à Bastro, Brass Knuckles For Though Guys ou A Minor Forest. Deux guitaristes qui tricotent des arpèges cinglants, de l'urgence dans les chants comme s'ils allaient se faire bouffer par un vers géant, rythmes en mode baston et tornade, tout ça sans lourdeur mais avec une extrême agilité et nervosité. De quoi prendre une belle soufflante avec le sourire. En apothéose, les dix-sept minutes de Kwizzach Haderach, grande pièce ambitieuse avec des samples de Dune et un habillage sonore proche d'un free-noise se révélant au final assez classe, dans une espèce d'effervescence sous-jacente, crépitante et sombre avec de belles montées d'intensité, passant ainsi assez bien le cap de la longueur alors que cela aurait pu faire peur.
Nero, groupe de Louisville, a été la toute première signature du label Temporary Residence. Non pas avec cet unique album mais avec un split single que Nero a partagé avec The (Concord Anthology) Process qui était le groupe de Jeremy deVine, boss de Temporary Residence. C'était en 1996. Nero a publié un autre split single avec Wino en 97, toujours sur Temporary Residence, avec à chaque fois un inédit et après l'album, on n'a plus jamais entendu parler d'eux sauf pour le batteur Nick Hennies qui s'appelle maintenant Sarah Hennies.

:: download nero CD

info CD : Pat Bucayu bass guitar vocals. Nick Hennies drums keyboards tapes. Zach Johnstone electric guitar vocals. Richie Rodriguez electric guitar vocals. Tracks 1-7 recorded May 9, 1997 at WGNS with Charles Bennington. Track 8 recorded in August, 1997 in the Bradford Grove Basement.

 
The Days End
s/t - CD
One Cell 2005

[publié le 04 mars 2017]



Quand il s'agit de déterrer un disque pas écouté depuis des lustres, les services Cacahuète & Biture de Perte & Fracas se demandent toujours si la dure épreuve du temps aura raison de ce disque ou non, si le souvenir agréable d'une écoute qui commence à sérieusement dater va éclater comme une pauvre pastèque tombant d'un gratte-ciel. Pour The Days End, la réponse est non (ce qui n'est pas toujours le cas mais The Art Of Losing sépare toujours le bon grain de l'ivraie rien que pour vos belles oreilles). The Days End, un trio américain qui a disparu aussi anonymement qu'il était arrivé au mitan des années 2000. A part un split single avec Manifolds en 2003 sur Kill Shaman et un titre inédit (Over And Under), The Days End n'a publié que ce disque sans nom. A l'époque, les noms de Drive Like Jehu, The Plan et Shotmaker avaient été timidement avancés. Dix ans plus tard, je dis pourquoi pas. Dans tous les cas, The Days End aime le noise-rock à fleur de peau, mettre un surplus de dramaturgie dans ces virulences et, mine de rien, savait torcher quelques belles compos efficaces qui tapaient aussi bien dans le bas du ventre qu'elles serraient ton petit coeur d'artichaut. Ce disque peut retourner soigneusement dormir au chaud sur son étagère.

:: download the days end CD

info CD : The Days End is Michael Garcia, Robert Sammilius, Jason Walker. Recorded at Wet Dry Studios in November 2004 and February 2005 by Frances Miranda. Mixed and engineered by The Days End and Frances Miranda. Mastered by Pete Lyman at Infrasonic Sound. Cover concept by Steve Pacheco and Jason Walker. Graphic design by Jason Walker @USDAselect.



 
Meathooks
Psychoshitmachine - 7''
Disastro-Mix 1990
Cambodia Soul Music - LP
Disastro-Mix 1991
God Crash D.O.A. - 7''
Disastro-Mix/Noiseville 1992

[publié le 27 février 2017]



Des crochets de boucher, je veux bien être pendu si Meathooks n'est pas un des groupes de la pire espèce des serials killers auditifs. Très peu d'infos à propos de Meathooks. Un groupe originaire des Etats-Unis. Trois disques enregistrés à New-York et qui a ravagé les tympans entre 1991 et 1993. C'est tout. Heureusement, Meathooks n'a été entendu que par très peu de personnes mais tout ceux qui l'ont écouté s'en souviennent pour la vie. Boite à rythmes, guitare et basse qui crachent des clous rouillés, voix saturées, samples, saturations excessives, c'est de la haute toxicité dont Meathooks avait tout de suite trouvé la recette parfaite sur Psychoshitmachine, premier single avec trois titres trouvant leur place entre Big Black et Unholy Swill avec une pincée dégueulasse de Drunks with Guns et autres usines à gaz industrielles traitant leurs déchets en les balançant dans la rivière la plus proche. Sur l'insert, Meathooks prétend avoir volé et bastardisé des morceaux d'Iggy Pop. On cherche toujours.

:: download psychoshitmachine 7''

info 7'' :
black vinyl, 33 rpm, 1 insert. Produced & executed by The Meathooks. Engineer Prof. Peter Frivaldi. Recorded at UTFL Studios NYC. Paraphernalia & shit John Rosso, JR McKechnie. Some sounds + lyrics stolen & bastardized without permission from Iggy Pop. Thanxx Iggy. Discard this monoaural waste.





Cambodia Soul Music est leur premier et seul album de Meathooks. Plus n'aurait pas été raisonnable. La meilleure description est donnée par le groupe lui-même : A cracking mess of psycho-noise, spasmocore fever and bleak metallic churn. It's a rumble through ten slices of claustrophobic headache. Traduction : bienvenue en enfer. J'ai longtemps cru que ce groupe était anglais, potes d'Headbutt, Bastard Kestrel, Skullflower et toute une ribambelle de terroristes sonores de la perfide Albion. La version américaine est pire. New-York, un cauchemar sans nom. Là encore, Meathooks nous gratifie d'une reprise, Love Comes In Spurts de Richard Hell. Là encore, on cherche un lien. C'est bien sûr enregistré avec un croc de boucher entre les dents, ça grésille de partout, ça fait mal à la tête, c'est punk as fuck, les vacances au Cambodge sonnent comme une alternative paradisiaque et pour couronner le tout, Meathooks offre sur un plateau un Tribute To Gerogerigegege parce que Meathooks aurait très bien pu passer pour un groupe noise japonais plus fêlés que les originaux.

:: download Meathooks LP

info 7'' : 33 rpm, black vinyl, 1 insert. Engineer Peter Frivaldi. Recorded at UTFL Studios NYC. Produced and executed by Meathooks.





Dernier méfait de Meathooks avant de disparaître dans la nature aussi incognito qu'il a débarqué, les deux titres du single God Crash D.O.A. La malsaine recette ne change pas. Les voix vomissent l'absurdité des rues, les sons grouillent de partout, la boite à rythmes tabasse, Beg For Your Ass (Atomic Throat Mix) donne envie de danser à Tchernobyl, c'est de la vermine polluant chaque interstice du moindre sillon dont les grésillements naturels des vinyles vous sont offerts dans les téléchargements suivants, car c'est encore mieux avec les poils. Si jamais vous avez le courage de cliquer sur ces liens bien sûr.

:: download god crash doa 7''

info 7'' : 45 rpm, clear vinyl. Engineer Peter Frivaldi. Recorded at UTFL Studios NYC. Original front cover drawing by Hannah Feit.


>> next