reptilian

Hot Rock Action 2020
Various 7’’
Reptilian records 2020

Hot Rock Action, c’est une série entamée il y a fort longtemps par le label Reptilian. C’était entre 1995 et 1997 avec trois singles pour douze groupes en tout et dont le volume 3 était le plus marquant de la série avec Haberdasher, Behind Closed Doors, The Spitters et Buzzoven. Depuis, néant. Mais Hot Rock Action reprend de la plus fracassante des manières avec quatre des meilleurs actes noise-rock en activité de l’autre coté de l’Atlantique. Une affiche à se pâmer de bonheur avec Bulls, Hoaries, Sinking Suns et Super Thief. Et comme si cela ne suffisait pas, Reptilian a fait les choses en grand en ne proposant que des inédits et en invitant le fameux dessinateur COOP (Chris Cooper) pour la pochette.
Les groupes ont bien rendu la monnaie de la pièce en proposant des morceaux passant tous haut la main le contrôle qualité. Bulls dévale à toute vitesse son noise-rock encore plus urgent que sur son premier album, sans reprendre son souffle, sans se casser la gueule d’un Podium palpitant et boosté par une rythmique qui n’aurait pas dépareillée sur le plus brûlant des singles de Big’n. En attendant l’album pour cette année si tout se passe bien (les temps sont légèrement incertains), Hoaries nous fait patienter – ou nous rend encore plus impatient – avec Ritualized Cloning, un fiévreux, concis et répétitif morceau comme le groupe texan a le secret avant de merveilleusement bien éclater sur la fin avec deux guitares qui déraillent et une batterie qui met brutalement une accélération décisive. Bad Vibes de Sinking Suns est sorti en 2018 mais c’était comme si c’était hier. Impossible de se repaître d’un album qui n’a fait que grandir au fil des écoutes et dont Happy Haunting Ground est un parfait prolongement. La vibration est toujours aussi noire, grondante, ombrageuse avec ce chant rocailleux qui donne vraiment pas envie de se détendre. Rythmique droite comme un Hammerhead de la grande époque, l’accroche à la guitare qui fait tout le reste c’est à dire beaucoup et ce titre est un grand moment de (hot) rock. Et c’est exactement la même chose pour Super Thief. Entre la voix terriblement éraillée qui n’épargne pas la membrane du micro et le groove aussi basique qu’indécent sur lequel il est impossible de ne pas bouger ses muscles en manque de mouvement en cette période de confinement intensif, Worms In The Pill Bag est l’antidote idéal à l’accablement.
Hot Rock Action
, Reptilian ne pouvait trouver meilleur titre.

SKX (06/04/2020)

Thanks Chris for the photos !