childbite
housecore




Child Bite
Negative Noise – LP
Housecore 2016


Suite à leur dernier enregistrement (Strange Waste) et leur signature sur Housecore records, le label du bouffon de service Phil H. Anselmo, il était tentant de penser que Child Bite allait accentuer son virage metal et trashy. Heureusement, il n'en est rien. Le groupe de Detroit reste cette entité noise-rock punk et barré. Mine de rien, ça fait six ans que Child Bite n'avait pas sorti de véritable album. Le groupe a cumulé formats courts mais conséquents (les deux fantastiques 10'' Monomania et Version Crimes), des singles, des splits, de quoi satisfaire leur féroce appétit de compositeurs qui ne s'arrête jamais.
Avec Negative Noise, c'est à nouveau un album rempli jusqu'à la glotte de trois bons quart d'heure de déviance sonore, d'attitude punk, de fulgurances noise qui ne sont franchement pas négatives, de maîtrise de leur nerf et de complexité torride débouchant sur des titres dont l'impact fait mal. Un groupe à la lisière de plusieurs styles mais gardant une lisibilité claire et unique. Plus ça va et plus le chant allumé de Shawn Knight a quelque chose de Jello Biafra (après avoir été comparé sans peur et sans reproche dans les précédentes chroniques au mec de Racebannon ou David Thomas, c'est à s'y perdre !). A moins que ce soit les compositions possédant un arrière-goût de Dead Kennedys passé dans une moulinette noise des géniaux Creeps On Candy qui donnent cette (fausse) impression. Ce qui est sur, c'est que le tourbillon Child Bite n'arrête jamais, ne cédant du terrain que face aux nombreuses claques abruptes assénées par une rythmique en feu et des guitares aussi bavardes que précises.
Ce qui est encore plus sur, c'est que Child Bite n'a jamais été un groupe de besogneux bas du front tapant sur tout ce qui bouge. Toute la force du groupe est de s'épanouir dans des compositions pernicieuses, avec de l'air, de l'espace, de la variété, maniant les effets pour gagner en impact. Negative Noise comporte ainsi quelques grands moments plus posés et intelligemment menés (mais le soufre n'est jamais loin) s'étalant sur une longueur bénéfique avec Apex Of Anxiety, Beyond The Dirt et Heretic Generation. Après tous ces enregistrements à durée courte, Child Bite signe l'album qu'on attendait d'eux. Un bel et grand album de noise-rock créatif, pugnace et cinglé.

SKX (23/05/2016)